Jyorei FAQ

Comment fonctionne le Jyorei ?

Les personnes qui pratiquent le Jyorei considèrent les nuages spirituels comme la cause de la maladie et du chagrin. Ces nuages sont des impuretés qui envahissent subtilement notre corps spirituel, endormant notre conscience et compromettant notre santé. Le Jyorei dissipe les nuages spirituels exactement comme la lumière chasse l’obscurité. On commence par transmettre le Jyorei par le front, pour favoriser la purification spirituelle, puis au sommet de la tête, pour entraîner la purification physique. Le donneur n’a pas besoin de diagnostiquer l’état de santé de la personne qui reçoit le Jyorei, car la lumière identifie immédiatement la source du problème.

En quoi consistent les bienfaits ?

Les principaux bienfaits qu’apporte le Jyorei sont un sentiment de paix intérieure, un bien-être physique et un équilibre émotionnel. Il semble également diminuer le stress et renforcer le système immunitaire. Les maladies physiques s’améliorent souvent beaucoup, en fonction de la quantité d’impuretés qu’il faut enlever. Toutefois, le but ultime du Jyorei est de développer la santé, le bonheur et l’harmonie générale.

Cela fait-il toujours du bien à tout le monde ?

Oui. Le Jyorei est universellement bénéfique, comme la prière et le soutien de Dieu qui fait du bien à tout le monde. La lumière du Jyorei purifie et élève l’esprit, et n’a pas d’effets secondaires nocifs, contrairement aux médicaments. Même si nous n’avons pas encore étudié le sujet sous un angle scientifique, il semble favoriser l’homéostasie. Que le système immunitaire fonctionne trop ou trop peu, il semble dans tous les cas tirer profit du Jyorei. Cela calme les personnes agitées et redonne de l’énergie à celles qui sont fatiguées. Le Jyorei fait du bien au corps, au mental et à l’esprit.

Que ressent-on ?

Chacun répond de manière différente. Certaines personnes ne ressentent rien. D’autres, en revanche, se sentent détendues, voient une lumière, perçoivent une pression et de la chaleur ou ont des picotements dans la tête, les doigts ou les orteils. Émotionnellement, les gens éprouvent souvent de l’amour, de la joie et de la sérénité. Certaines personnes voient des couleurs et presque tout le monde se sent reposé après. Toutefois, qu’on ressente ou non des sensations, nous pensons que le Jyorei est toujours bénéfique.

Que dois-je faire quand je reçois le Jyorei ?

Asseyez-vous le dos bien droit dans une position confortable, les yeux fermés, les mains ouvertes sur vos genoux. Calmez votre esprit et soyez reconnaissant de la lumière que vous recevez. Au milieu de la séance, on vous demandera de baisser la tête lentement afin de pouvoir recevoir le Jyorei au sommet de votre tête.

Combien cela coûte-t-il ?

Le Jyorei est un don de Dieu ; le recevoir est gratuit. Vous pouvez toutefois faire un don, en signe de gratitude, pour nous aider dans notre travail.

Le Jyorei est-il une religion ?

Même si le Jyorei se concentre sur la santé spirituelle, cela n’a rien de religieusement sectaire. Le Jyorei est une pratique holistique ouverte à quiconque, quelles que soient ses convictions religieuses ou spirituelles. Il est inutile de professer une religion ou de croire en Dieu, ni même dans le Jyorei, pour en tirer profit. Celui qui reçoit le Jyorei n’a pas non plus besoin d’adhérer à une organisation. Le résultat final pourra toutefois devenir une philosophie de vie inspirée.

Le Jyorei guérit-il des maladies physiques ?

Il arrive souvent que des gens souffrent moins et soient en meilleure santé en recevant le Jyorei. Cependant, le but du Jyorei est d’apporter le bonheur, ainsi qu’un sentiment d’harmonie, dont la base est une bonne santé. Guérir une maladie est affaire de spiritualité. L’esprit doit d’abord être nettoyé de ses impuretés avant que la guérison physique puisse avoir lieu. Un traitement complet est un processus holistique qui prend en compte toutes les expériences d’une personne, pas simplement la disparition d’un symptôme physique extérieur.

Comment partager le Jyorei et aider autrui à guérir ?

Quiconque souhaite sincèrement donner le Jyorei peut se former en participant à quelques séances et être reconnu officiellement comme un praticien de Jyorei.

De combien de Jyorei ai-je besoin pour résoudre mon problème ?

Le donneur du Jyorei ne peut pas répondre à cette question, car cela dépend de l’accumulation des nuages spirituels, ou impuretés, qu’il faut d’abord supprimer. On recommande de recevoir le Jyorei aussi souvent que possible et de s’initier au monde spirituel en étudiant les enseignements quand le problème persiste.

Le donneur ressent-il quelque chose quand il partage le Jyorei ?

Chaque expérience est différente, mais on éprouve généralement un sentiment de gratitude, de paix intérieure et de bonheur. On ressent aussi parfois de la chaleur, des picotements ou l’on voit des couleurs et des formes. Les bienfaits qu’apporte le Jyorei ne s’étendent pas qu’au donneur, mais aussi à ses amis et à sa famille grâce aux liens spirituels que le donneur entretient avec eux.

Quelle est la différence entre le Jyorei et d’autres formes de guérison ?

Nombreux sont ceux qui affirment que les énergies du Jyorei s’expriment différemment. Certaines séances de guérison durent parfois une heure alors que les séances de Jyorei durent habituellement cinq minutes tout au plus. D’autres méthodes de guérison comprennent parfois des techniques complexes, alors que le Jyorei est fondamentalement simple, et met l’accent sur l’amour et la gratitude. Le donneur n’essaie pas de contrôler l’énergie ni le résultat de la séance, mais permet juste à la lumière de briller.